Lettre de rentrée de l’inspection (2018-2019)

, par Valérie Marchand

  • Partie commune à toutes les disciplines

En cette rentrée 2018 le projet académique Versailles 2020 organisé autour de trois axes - réussir à tout niveau et dans chaque territoire, apprendre et agir dans le monde du 21ème siècle, mobiliser les intelligences - continue de définir les priorités de notre feuille de route collective en articulation étroite avec les enjeux phares de la politique éducative nationale.

Après la scolarité obligatoire, le lycée va être repensé afin de construire un réel continuum -3+3. L’objectif est de permettre à tous les élèves de consolider leurs savoirs fondamentaux, de s’ouvrir davantage encore au monde actuel et d’élaborer leur projet d’études pour mieux réussir dans l’enseignement supérieur. Le nouveau baccalauréat élaboré dans un souci d’équité, de fluidité et de simplicité, s’inscrit dans cette dynamique. Dans le cadre de cette réforme, et notamment au travers d’enseignements de spécialité, les champs disciplinaires font l’objet d’un approfondissement. Chaque professeur, au sein de sa classe et dans sa pratique disciplinaire, concourt également au travail sur des objets communs essentiels au parcours des élèves, tels l’orientation et la maîtrise de l’expression écrite et orale.

A tous les niveaux d’apprentissage (en CP, CE1, 6ème et en seconde), l’accent est mis sur une culture partagée de l’évaluation. Pensées comme des outils de pilotage pédagogique pour les écoles et les établissements, ces évaluations sont une photographie des compétences acquises par les élèves. Elles constituent des diagnostics réguliers et sont complémentaires des évaluations effectuées tout au long de l’année. Elles vous permettent de répondre au plus près des besoins de chaque élève, en particulier dans le cadre de l’accompagnement personnalisé qui est au cœur de la différenciation pédagogique et de la personnalisation des parcours du CP au lycée.

Les corps d’inspection seront mobilisés et à vos côtés dans la mise en œuvre des réformes, dans la conduite d’expérimentations que vous pourrez mener auprès de vos élèves, dans la réflexion pédagogique et didactique que vous engagez au quotidien, individuellement et collectivement.

  • Partie spécifique aux enseignants de philosophie

Chères et chers collègues,

Nous espérons que vous avez pu profiter de la période estivale et que vous abordez avec vigueur et sérénité cette nouvelle année scolaire. Nous souhaitons la bienvenue aux entrants dans l’académie ainsi qu’à nos jeunes collègues stagiaires qui font leurs débuts dans le métier.

I- Réforme du bac 2021

Les textes relatifs à la réforme du baccalauréat 2021 sont parus au BO n°29 du 19 juillet 2018 : http://www.education.gouv.fr/cid132955/au-bo-du-19-juillet-2018-les-baccalaureats-general-et-technologique-a-partir-de-la-session-2021-de-l-examen.html
Cette année sera en effet marquée par l’entrée en vigueur de la réforme sur le niveau de la seconde et pour nous plus spécifiquement, par la préparation de l’enseignement de spécialité « Humanités, littérature et philosophie », qui sera implantée selon une carte des formations non fixée à ce jour et sans doute également en discussion dans vos établissements. Nous reviendrons vers vous dès que l’organisation, le contenu et l’implantation de cette nouvelle spécialité seront connus. Nous aurons alors à nous approprier cette spécialité de concert avec nos collègues de lettres, et à chercher les moyens de la promouvoir auprès des élèves par exemple en mettant en valeur sa contribution à la poursuite des études supérieures.

II- Rendez-vous de carrière (PPCR) et accompagnement

Pour cette année, la répartition territoriale est la suivante : Marie-Laure Numa pour le 78 et le 92, Jeanne Szpirglas pour le 91 et le 95. Les professeurs éligibles aux rendez-vous de carrière en sont déjà informés sans doute et seront avisés de la visite un mois avant son échéance. Parallèlement aux rendez-vous de carrière, des inspections demeurent possibles à titre d’accompagnement et concerneront prioritairement les professeurs contractuels et professeurs les néo-titulaires. Dans ce cadre, elles relèvent du suivi et du conseil, non de l’évaluation. Comme l’an passé, nous serons secondées dans cette tâche par Caroline Forgit, Aline Beilin et Claire Delnatte pour les séries technologiques. La démarche effectuée auprès de Claire Delnatte (claire.delnatte@ac-versailles.fr) s’inscrit dans le cadre de la formation entre pairs et n’est pas portée à notre connaissance. L’accompagnement proposé peut prendre des formes variées : Claire Delnatte peut vous accueillir dans sa classe et/ou assister à un de vos cours ; vous pouvez également envisager une co-animation, en préparant ensemble un cours, et en l’assurant "à deux voix" dans sa classe ou dans la vôtre ; vous pouvez vous contenter d’un simple échange téléphonique ou encore rejoindre le groupe "ENSEIGNER LA PHILOSOPHIE EN SÉRIE TECHNOLOGIQUE" qu’elle administre sur viaduc (https://www.viaeduc.fr) en lui en faisant la demande.

III- Formation continue

Les inscriptions à la formation continue dont vous trouverez le programme en pièce jointe, font l’objet d’une campagne d’inscription jusque fin septembre. Nous avons conservé les trois axes principaux que constituent l’actualisation des connaissances philosophiques, l’évolution des pratiques pédagogiques, la préparation des concours et par eux la promotion des carrières. La formation continue offre l’opportunité d’échanges et d’enrichissements de la pratique professionnelle ; nous avons toujours grand plaisir à les partager avec vous.
Certains stages n’apparaissaient pas sur gaïa jusqu’à cette rentrée. Ils sont désormais visibles. Pour répondre aux questions que vous nous avez adressées, vous trouverez ci-dessous leur numéro de dispositif ainsi que quelques informations complémentaires.
- Le stage « Vérité et Croyance » est accessible à l’inscription sous le numéro de dispositif 18A0250126
Il devrait se tenir les 14 et 15 mars 2019 au lycée Léonard de Vinci de Levallois avec, sous réserve, l’intervention de Pascal Engel. Il sera animé par Magali Lombard que vous pouvez contacter pour toute question (magali.lombard1@ac-versailles.fr).
- La formation collaborative : Enseigner en séries technologique est reconduite. Elle est accessible à l’inscription sous le numéro de dispositif 18A0250147. Animée par Claire Delnatte et Lise Daguzon, elle se déroulera au lycée Ronceray de Bezons selon le calendrier suivant :
Première séance le mardi 16 octobre : élaboration d’une séquence complète sur "la raison et la croyance".
Seconde séance d’une demi-journée en janvier, une fois que chacun-e aura expérimenté le cours dans sa classe, pour analyser d’éventuelles difficultés et proposer des améliorations après retour d’expérience.
Pour information, la séquence élaborée collectivement dans le cadre du paf 2017-2018 a été publiée sur le site académique. Vous pouvez y accéder à partir du lien suivant : https://philosophie.ac-versailles.fr/spip.php?article445
- Le stage « Evaluer les acquis des élèves » animé comme l’année dernière par Marion Schumm est ouvert à l’inscription sous le numéro de dispositif 18A0250142.

Au plan national de formation, les Rencontres Philosophiques de Langres, consacrées cette année à l’art qui est aussi la notion de l’agrégation interne, se dérouleront du 4 au 6 octobre. Il faut nous faire connaître par retourvotre souhait d’y assister.
https://www.tourisme-langres.com/fr/448_rencontres-philosophiques-de-langres

IV- Le site philosophie et les blogs des certifications

Le site philosophie de l’académie de Versailles est administré par Valérie Marchand (valerie.marchand1@ac-versailles.fr) que nous en remercions chaleureusement, ainsi que d’autres blogs qui portent sur les certifications. En effet, même si les postes ne sont pas profilés en fonction de ces polyvalences, nous vous encourageons à développer des compétences connexes, en langue, dans les arts et en droit.

- La DNL (Discipline Non Linguistique) : il s’agit de l’enseignement de la philosophie en langue étrangère. Dans l’académie, certains de nos collègues enseignent ainsi la philosophie en allemand, en anglais et depuis peu en italien. Les établissements manifestent toujours de l’intérêt pour ces compétences linguistiques et la réforme ne devrait aucunement le diminuer. Vous y trouvez de votre côté une variété et une ouverture salutaires de votre exercice dans les classes. Il existe au PAF des formations transversales qui aident à la préparation de l’examen de certification. Pour des précisions sur l’enseignement par niveau et les modalités de l’examen, voyez le blog DNL Versailles et contactez Valérie Marchand : http://dnl-philo.blogspot.com.

- DGEMC : il s’agit de la certification en droit (Droit et grands enjeux du monde contemporain). Cet enseignement est ouvert aux professeurs titulaires d’une licence de droit ou un diplôme de l’IEP et à tous ceux d’entre vous qui se formeraient au droit par le suivi du DU DGEMC dispensé par l’IPAG de Nanterre le vendredi après-midi (le programme est en pièce jointe). Le blog a été remodelé cet été par Valérie Marchand et Aline Beilin pour un maniement plus aisé et une meilleure adaptation à vos besoins : http://dgemcversailles.unblog.fr/. Un groupe a également été créé sur Viaeduc pour vous offrir un espace d’échanges accessible sur inscription (https://www.viaeduc.fr/group/18340).

- Il existe enfin des certifications en art : histoire des arts, théâtre, audiovisuel. Nous vous invitons à être attentif aux appels à candidatures qui parviendront prochainement dans vos établissements.

V- Le projet sciences et humanités (cf pièce jointe)

Plusieurs équipes au sein de l’académie sont engagées depuis quelques années dans un projet interdisciplinaire intitulé « sciences et humanités » en série technologique. Ce projet a pour objectif de développer les compétences d’expression et d’analyse des élèves de série technologique dans la perspective de la poursuite d’études post-bac. Le travail concerté entre les disciplines, l’engagement de la classe dans un projet qui comprend généralement des partenariats avec des institutions et organismes extérieurs, la mise en cohérence des attendus de l’évaluation et la systématisation des pratiques dites de remédiation, des stratégies nouvelles en faveur de la lecture et de l’écriture, toutes ces dispositions donnent à espérer des progrès là une longue histoire scolaire nous conduit trop souvent à entériner des échecs. Le projet entend aussi faciliter votre exercice dans les classes technologiques. En améliorant la perception que les élèves ont du sens de leurs apprentissages et en inscrivant l’enseignement du professeur dans la cohérence d’un travail d’équipe, les relations des élèves et des professeurs peuvent conjointement surmonter les représentations initiales et remettre sur la voie de la réussite.

Si ce projet vous intéresse, Sonia Capra, inspectrice en STMS et moi-même, ainsi que d’autres inspecteurs d’histoire-géographie et de lettres selon leur disponibilité, sommes à votre disposition pour vous rencontrer, répondre à vos questions et vous informer des déclinaisons existantes de ce projet dans les établissements expérimentateurs. Notez dès à présent la date du 12 octobre matin, date de notre réunion bilan à laquelle nous serons heureuses de vous inviter sur demande (Jeanne Szpirglas).


VI- Philosophie et numérique

- Les humanités numériques
Un petit groupe de travail sur les humanités numériques s’est mis en place et au travail l’an dernier. Il s’agit en quelque sorte d’un séminaire dont l’ambition est de nous doter d’une intelligence collective de ce que sont les humanités numériques. Ce groupe est ouvert et vous pouvez le rejoindre. (contacter Jeanne Szpirglas). Un blog permet de suivre ses travaux : https://hn-versailles.blogspot.com

- Philosophie et e-ducation : le parcours Elea « Faut-il avoir peur des machines ? »
Elea donne aux enseignants de l’académie de Versailles la possibilité de créer des parcours pédagogiques scénarisés pour les élèves et de favoriser la différenciation pédagogique en permettant aux élèves de progresser à leur rythme.
Le GEP-Philosophie (Groupe d’Expérimentation pédagogique), constitué d’une équipe de professeurs de philosophie de l’académie de Versailles, a construit un parcours dont l’objectif est d’accompagner l’élève dans la construction, étape par étape, du travail préparatoire d’une dissertation de philosophie sur le sujet : « Faut-il avoir peur des machines ? »
Ce parcours est disponible sur l’Eléathèque.
Pour y accéder : https://communaute.elea.ac-versailles.fr.Puis cliquer sur "accéder à la Éléathèque », puis entrer le mot-clé « Philosophie ». La conception et la mise en oeuvre de ce parcours s’inscrivent dans une réflexion d’ensemble sur l’usage du numérique en philosophie. Il s’agit de montrer à l’aide d’un exemple de parcours, sous quelles conditions la philosophie peut utiliser une plateforme d’e-éducation sans aucunement dénaturer sa spécificité. Quelles activités disponibles sur la plateforme Eléa sont à privilégier et comment les utiliser au mieux pour différencier et individualiser et donc adapter notre enseignement à un public hétérogène ? Pour quels résultats ?
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article de Valérie Marchand, Interlocuteur Académique pour le Numérique (IAN) : À quelles conditions utiliser une plateforme d’e-éducation sans dénaturer la discipline philosophique ? :


VII- Les OIP

Il existe un concours international de philosophie – Les Olympiades internationales de philosophie- auquel l’académie de Versailles a participé une première fois l’an dernier grâce à notre collègue Christine Martin. Nous nous efforcerons cette année d’étendre notre participation et reviendrons vers vous pour appel à candidature très rapidement. Nous ne pouvons que nous féliciter de voir ainsi l’enseignement de philosophie de l’académie de Versailles rayonner hors de nos frontières, et, plus sérieusement, c’est là, si l’on en croit les témoignages des participants, une occasion de prendre toute la mesure de la richesse et peut-être même de l’exception que représente cet enseignement auquel nous sommes tant attachés.

Nous vous souhaitons une année aussi riche qu’agréable et nous réjouissons des travaux et des réflexions qu’elle nous donnera de mener ensemble.

Avec nos très cordiales salutations,
Marie-Laure Numa et Jeanne Szpirglas

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)