Les groupes puzzle : une démarche pour le travail de groupes en classe de philosophie

, par Valérie Marchand

Présentation du groupe puzzle

Principe
D’habitude, quand l’enseignant tente de faire travailler les élèves en groupes, la mise en place peut être chronophage et requérir un temps de reprise fastidieux, et il est difficile de vérifier que chaque élève contribue effectivement au travail de son groupe.
Ici, l’organisation des groupes donne à chaque élève une responsabilité précise et articule la résolution de deux tâches consécutives de complexité différente.

Étapes de la démarche

Quelles tâches distribuer ?

Quels effets sur les élèves ?

Chaque élève se sent responsable du sujet dont il est expert au sein du groupe et sa parole est prise en compte à égalité avec les autres.
● La confrontation des élèves entre pairs facilite la compréhension collective et pousse chaque élève à se questionner activement sur les idées apportées par les autres.
● Un contenu théorique complexe est mieux compris, plus rapidement et peut ensuite être problématisé plus facilement.

D’où vient la démarche ?
Cette démarche reprend le principe de la “classe puzzle” (​jigsaw classroom​) développée par le professeur Elliot Aronson à Austin en 1971 : ​www.jigsaw.org

Télécharger la fiche de présentation réalisée par Guillaume Lequien & Bastien Sueur, (Formation académique, Versailles 2019)

Vidéo présentant la démarche, le déroulé et les modalités des groupes puzzle

Remarque : ll existe plusieurs versions du groupe puzzle : celle qui est présentée dans la vidéo comprend trois étapes ; celle qui est décrite dans la fiche synthétique, ne comprend que deux étapes. L’idéal est d’avoir une séquence de 2h pour réaliser à la fois le travail en groupes et une reprise par le professeur, mais toutes les adaptations et transpositions sont possibles en gardant le même principe de base.

Pour en savoir plus : lien vers le mémoire de CAFFA de Bastien Sueur

Sueur Bastien, Apprendre à faire travailler les élèves en groupes en classe de philosophie : un levier pour faire évoluer les représentations et les pratiques enseignantes des professeurs de philosophie.
L’exemple des groupes puzzle
, Mémoire professionnel, CAFFA, mars 2022

Fiches supports de la démarche « groupe puzzle » : objectifs et consignes

Fiches conçues par Bastien Sueur
Fiche 1 (groupe d’origine) – travail individuel
Objectif : découvrir un texte philosophique en rapport avec la question posée, et parvenir à en dégager une première analyse et une première illustration concrète.

Fiche 2 (groupe d’experts) – travail collectif
Objectif : parvenir à une compréhension commune et cohérente d’un texte philosophique, afin d’apporter une réponse précise et argumentée à la question posée, et d’en voir également les limites.

Fiche 3 (groupe puzzle) – travail collectif
Objectif : parvenir à restituer de manière claire et précise aux autres membres du groupe la thèse défendue par chaque texte, afin d’élaborer en commun un plan de dissertation détaillé.

Exemples de questions posées et de textes choisis

  • Textes du groupe puzzle sur « Les lois sont-elles une garantie contre l’injustice ? »
  • Groupe puzzle sur le bonheur : "Qu’est-ce qui nous empêche d’être heureux ?"

- Étape 1 : Travail individuel
Textes distribués : un texte différent pour chaque groupe

- Étapes 2 et 3 : Groupes d’experts - Groupes puzzle

- Diaporama conçu par Bastien Sueur présentant le déroulé de la séquence

Les travaux des élèves peuvent ensuite être déposés sur un padlet ou une collection pearltrees.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)